Les cages à criquet de @noemiemeijer

Objet fétiche #10

il y a ces 2 petites cages à criquet que mon père m’a ramené d’un de ses voyages (au Japon, il me semble) quand j’étais petite (je les ai depuis que j’ai une dizaine d’années). Mon père voyage beaucoup et ce genre de souvenirs adoucissaient ses absences. Il est très sensible à la déco également, c’est une passion que l’on partage et avec sa mère, ma grand-mère, aussi, c’était un lien qui nous rapprochait. Mais ces petites cages à criquet sont plus que ça : elles ont une histoire. Dénichées chez un vieil antiquaire, elles servaient à emprisonner le petit ange et le petit démon de son propriétaire. Elles sont identiques mais l’une des deux est légèrement plus chaude que l’autre : c’est celle qui renferme le petit démon. Il faut donc bien la laisser fermée, tandis que celle du petit ange il faut la laisser entrouverte pour qu’il puisse diffuser ses bonnes ondes au propriétaire des cages. Et on ne peut pas acheter ces cages pour soi, elles doivent nous être offertes par un être qui nous est cher. On ne peut pas non plus s’en débarrasser, elles nous suivent jusqu’à notre mort. Quand j’étais petite toute cette histoire me faisait rêver !

Nos dernières publications Instagram